Prévention de l'ostéoporose sur le bellicon®

Dr. Joachim Schulz 21.03.2006

Dans cette étude concernant la prévention des maladies, il est démontré l'effet sur les personnes atteintes d'ostéoporose des vibrations régulières du trampoline bellicon®, que ce soit pour la densité osseuse ou des conséquences de l'ostéoporose telles que le risque de fracture. En outre, les effets sur les capacités cardio-pulmonaires ont aussi été étudiées.

Les sujets étudiés étaient des hommes et des femmes de 55 à 75 ans, chez qui une diminution de la densité osseuse avait été observée. Les traitements en cours qui influaient sur le tissu osseux furent arrêtés avant le début de l'étude, les prises de calcium et de vitamine D ayant notamment été abandonnées.

Les vibrations régulières du bellicon® mettent un terme à la dégradation osseuse

La densité des os fut mesurée par un appareil de tomodensitométrie au niveau des vertèbres lombaires et du col du fémur. Cette mesure fut effectuée au début et à la fin de l'étude pour permettre une comparaison. De la même façon, les capacités cardio-pulmonaires furent calculées grâce à un système d'ergométrie. Les recherches sur la sensation d'équilibre des participants furent réalisées à partir de relevés neurologiques et de questionnaires. L'état de santé général, tout comme la sensation de douleur, dont l'arthrose, furent gradués à l'aide de questionnaires et d'anamnèses à réponses ouvertes.

Méthode : chaque participant reçoit chez lui un trampoline bellicon®. Après une introduction commune aux oscillations sur le trampoline, chaque sujet s'exerce au trampoline à raison de trois séances de 10 minutes par jour. Au début, les trampolines étaient munis de barre de maintien pour une question de sécurité, même si elle ne s'avéraient plus nécessaires après seulement quelques jours d'entraînement. L'étude dura ainsi 12 semaines.

Les résultats de l'étude en résumé :

  • La densité osseuse des participants n'avait pas diminué pendant l'étude, bien que certains participants aient arrêté leur traitement aux bisphosphonates.
  • Le sentiment d'équilibre s'était largement amélioré chez tous les intéressés.
  • Les capacités corporelles s'étaient nettement améliorées également (suivant l'état d'entraînement au début de l'étude).
  • Chez les sujets atteints d'arthrose, l'étude a abouti à une diminution de la douleur.

Des observations isolées ont complété les effets positifs des exercices sur le trampoline. Dans un cas précis, cela a conduit à suspendre des problèmes d'incontinence. Dans un autre cas, les ligaments croisés du genou se sont consolidés. Dans plusieurs cas, la tendance des œdèmes lymphatiques s'est sensiblement améliorée au niveau des jambes, mais aussi des mains.

Conclusion :

Les vibrations du trampoline sont adéquates pour prévenir la diminution de la densité osseuse. Les conséquences de l'ostéoporose telles que des fractures régulières peuvent être empêchées avec une amélioration de la sensation d'équilibre, donc une tendance à chuter réduite. Des exercices sur le trampoline mènent à une réduction de la douleur et un renforcement du système cardio-pulmonaire. Une introduction à la médecine de cure thermale, en particulier à titre préventif face à l'ostéoporose, est recommandée.

Dr. Joachim Schulz, Bad Malente
Médecin généraliste
Président de l'association des médecins pour la médecine préventive et la thérapie douce classique - Kneipp-Ärzte-Bund

Partager le contenu