"Le bellicon® a très facilement trouvé sa place dans mon cabinet"

kiné actualité

Le bellicon® est commercialisé depuis plusieurs années en Allemagne et désormais en France. Ce kinésithérapeute se l'est approprié et l'utilise régulièrement avec ses patients à son cabinet, y compris pour des séances collectives, ou leur propose des exercices pour pratiquer chez eux. 

Kiné actualité : Dans quel cadre utilisez-vous le bellicon® ?

Peter Leonhard : Le bellicon® offre tant de possibilités que je peux véritablement l'utiliser dans un très grand nombre de situations. Par exemple, je m'en sers très souvent avec les patients ayant des troubles de l'équilibre, en particulier les personnes âgées confrontées à des risques de chute.

Ceux ayant des problèmes de dos peuvent également profiter de ses bienfaits. Lors des séances, j'en profite pour leur apprendre à optimiser l'utilisation du bellicon® chez eux, tout en se sentant en totale sécurité. La pratique sur bellicon® est particulièrement recommandée pour le traitement de pathologies spécifiques telles que les douleurs lombaires, les déviations de l'axe des jambes, les difficultés à la marche, ainsi que pour les patients atteints de maladies neurologiques.

Avez-vous mis au point des protocoles en fonction des cas et des objectifs recherchés ?

Oui, tout à fait. J'ai même fait une étude de cas sur un groupe de dix huit personnes, dont certaines avec de fortes douleurs lombaires. Son objectif était, à l'aide de questionnaires et de tests de stabilité, de mesurer les bienfaits du bellicon® après douze semaines d'utilisation. Les résultats ont été très positifs puisque les participants ont tous remarqué une amélioration de leur état et de leurs facultés dans leur vie quotidienne (faire le ménage, étendre du linge, etc.)

Utilisez-vous le bellicon® en prévention, ou surtout en rééducation pure ?

Je l'utilise plus pour la prévention dans le cadre de séances de groupe. Mais lors de séances individuelles, le bellicon® peut également être pertinent pour de la rééducation proprement dite. Il suffit que le patient soit bien guidé dans son utilisation.

Quels résultats obtenez-vous ? Pouvez-vous nous donner des exemples ?

J'ai par exemple eu une patiente de 54 ans avec une spondylodèse, qui pouvait à peine se mouvoir au début et se plaignait de douleurs, que ce soit dans l'accomplissement de tâches quotidiennes, après être restée longtemps en position assise ou au moment de s'endormir. Le travail sur le bellicon® l'a beaucoup aidée à retrouver de la stabilité, à mieux percevoir son corps et surtout améliorer sa posture. Au bout du compte, elle a même été de nouveau capable de pratiquer sa passion : le snowboard !

Qu'en pensent vos patients ? Est-ce qu'ils apprécient les séances avec le bellicon® ?

Au début, cela leur demande un certain temps pour y monter et s'y sentir "en sécurité". Mais dès que la confiance est installée, il leur est difficile de s'en passer ! Les patients deviennent vite "accros" au bellicon®. En effet, tout en travaillant, ils éprouvent beaucoup de plaisir et de joie - et cela leur rappelle leur enfance, même si l'utilisation est totalement différente !

Le bellicon® a-t-il trouvé facilement sa place au sein de votre cabinet ? Avez-vous modifié certaines de vos pratiques depuis que vous l'avez installé ?

Le bellicon® a très facilement trouvé sa place dans mon cabinet et je m'en sers avec la majorité de mes patients. Et la plupart du temps, il apporte le sourire sur leur visage !


PETER LEONHARD, KINÉSITHÉRAPEUTE

Partager le contenu