Gardez la forme au travail: restez en mouvement au bureau avec bellicon!

06.08.2015

Comment garder la forme au bureau!

Plus de 19 millions de Français salariés travaillent au quotidien au bureau. Ils passent ainsi presqu’un tiers de leur vie en posture assise devant un écran. Ce qui fait aujourd´hui partie du quotidien était autrefois un privilège.

Seul le maître pouvait être assis alors que les domestiques devaient rester debout. Dans l’Egypte antique, l’accession au trône symbolisait la prise du pouvoir et conférait ainsi une position dominante.

Les chaises étaient un symbole de prestige et d’influence et c’est pourquoi il n’y en avait que dans les familles fortunées ou dans les lieux de pouvoir.

On parle de "siège social" d’une entreprise du lieu où se prennent les décisions, les députés "siègent" à l’Assemblée. On propose poliment un siège aussi bien aux invités qu’aux femmes enceintes ou aux personnes âgées. Pourtant, le corps humain n’est pas fait pour être en position assise à long terme.

Nous sommes assis sur une poudrière

Toute personne en forme et en bonne santé travaille mieux et avec plaisir. Pourtant le fait de se tenir assis dans une mauvaise position nuit à la santé. Une période trop longue sans se déplacer ne nous cause pas seulement des douleurs comme des maux de dos, mais provoque également des pathologies chroniques comme le diabète ou des troubles cardio-vasculaires. Les chercheurs affirment même que « rester trop longtemps assis est aussi nocif que fumer ». Chez bellicon, nous avons la possibilité de pouvoir travailler debout ou en oscillant sur un bellicon. De plus en plus d’entreprises découvrent le concept du "bureau en mouvement".

Nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis

Une femme adulte passe en une journée jusqu’à 7 heures et demie, assise, et cela, pas seulement au bureau, mais aussi en voiture ou dans les transports, dans les salles d’attente, devant la télé ou en mangeant, nous recherchons un soi-disant repos. Les hommes sont même assis une heure de plus par jour, et les adolescents peuvent être assis jusqu’à 9 heures.

Mais que se passe-t-il dans notre corps lorsqu’on est assis ?

La première minute: Dès que nous nous asseyons, la plupart de nos muscles se contractent, n’ont plus d’activité et nous ne brûlons presque plus de calories. En étant debout, nous perdrions plus de 40 calories dans l’heure. Le manque de mouvement lorsque nous sommes assis sans interruption, encourage ainsi le surpoids. Les muscles qui ne sont pas assez sollicités, perdent en efficacité et s’épuisent lentement. La dégradation des muscles liée à l’âge, qui commence à 25 ans, est la principale cause des chutes et de fracture des os. Des mouvements réguliers préviennent ainsi des risques de myopathie.

Après une heure : les vaisseaux sanguins ont perdu environ 50% de leur volume, ce qui limite leurs effets dans la bonne circulation sanguine. Comme les vaisseaux sont comprimés lorsque nous sommes assis, la circulation dans les jambes diminue et le risque de thrombose augmente.

Levez-vous au bureau!

A cause de la diminution de la circulation sanguine, les organes comme le cœur ou le cerveau ne sont plus irrigués avec l’oxygène nécessaire. Cela entraîne des maladies cardio-vasculaires et fait diminuer les fonctions cérébrales. Il devient difficile de réfléchir et nous sommes fatigués.

Après 5 heures: le taux de glycémie augmente chaque minute. Les chercheurs ont mesuré un taux de glycémie des personnes en bonne santé étant assises pendant un certain temps, comparable avec celui de personnes souffrant du diabète. Le corps ne peut pas suffisamment brûler l’énergie absorbée lors du petit-déjeuner ou du déjeuner.

Un manque de mouvement quotidien augmente le risque de diabète de type 2 et de maladies cardio-vasculaires de 18% !

Il y a de quoi être préoccupé : en effet, les heures passées assis et les dégâts que cela entraîne ne peuvent ni être compensés, ni éliminés par une heure de sport après le travail. Comme dans un paquet de cigarettes, les dégâts causés sont irréversibles. Que peut-on alors faire pour éviter de nuire à sa santé à cause du fait d‘être assis ?

D’abord: levez vous! 5 minutes par heure suffisent pour réduire les risques. Les chercheurs constatent que plusieurs pauses intermédiaires sont même meilleures qu’une seule longue. Le chemin jusqu’à l’imprimante, jusqu’à la machine à café ou chez un collègue, à qui on voulait normalement envoyer un mail, sont des occasions pour quitter momentanément son poste de travail.

  • Les studios de fitness en ligne et YouTube proposent de courtes vidéos d’exercices pour bouger pendant une pause au bureau. Celles de 5 minutes s’occupent spécialement de la partie du dos, de la nuque et des épaules et permettent de compenser lors d’une durée journée de travail
  • Profiter de chaque occasion pour rebondir. L’interlocuteur téléphonique ne remarque pas si on est assis ou l’on sautille pendant la conversation. Grâce à la toile élastique et les élastiques en caoutchouc, le mini-trampoline bellicon protège les articulations et les os, et permet une plus longue pause qu’assis
  • Pratique: les bureaux avec réglage en hauteur. Le bureau se règle selon la hauteur souhaitée en appuyant sur un interrupteur, pour que l’on puisse travailler debout. C’est là que le bellicon entre en jeu. Il suffit de monter le bureau à la hauteur souhaitée et de s’installer sur le trampoline. Déjà des artistes et écrivains tels que William Shakespeare, Friedrich Schiller ou Léonard de Vinci travaillaient debout devant leur pupitre, car le mouvement encourageait leur créativité.

Après quelques minutes d’activité sportive apportent du mouvement au cerveau et augmentent la capacité de travailler rapidement des informations. Pourquoi une pause sportive permet de redynamiser le cerveau, nous l’avons déjà vu ici :

En manque de créativité ? Accordez-vous une pause sportive !

Partager le contenu