Étude de la NASA : le trampoline représente le meilleur entraînement

Département de recherche biomécanique, Centre de recherche de la NASA 01.11.1980
Astronaut auf dem bellicon®

Une étude menée par la NASA a démontré les effets extrêmement positifs des sauts en trampoline sur la condition physique, et a suscité l'intérêt du public pour le trampoline pour ses conclusions ainsi rédigées : les exercices de saut sont "la manière la plus efficace de s'entraîner que les Hommes n'aient jamais inventée jusqu'ici." (Rebound exercise is “the most efficient, effective form of exercise yet devised by man”.) 

Pour des données similaires au regard du rythme cardiaque, du rythme respiratoire et de la stimulation musculaire, il est nécessaire de s'entraîner nettement plus longtemps et de manière plus intense avec d'autres types de sports tels que la course à pied. Il n'est donc pas étonnant que les astronautes s'entraînent aujourd'hui aussi souvent sur des trampolines.

L'entraînement sur les trampolines est efficace et soulage les articulations

Dans l'étude en question sont comparés les entraînements sur un tapis roulant et sur un trampoline, et il en ressort des résultats épatants :

  • Alors que, dans l'exemple du tapis de course, la force d'accélération exercée sur les chevilles est grande de plus de deux fois celles exercée au niveau du dos ou du front, ces trois mesures sont sensiblement égales pour le trampoline.
  • Sur le tapis de course, la force exercée sur les chevilles et les genoux est très importante, suscitant des blessures régulières. Au contraire, la charge sur les articulations et les ligaments reste toujours inférieure au seuil de blessure dans le cas du trampoline.
  • À un rythme respiratoire identique, le travail effectué sur le trampoline est plus élevé de 68% par rapport à celui du tapis roulant. Le saut est donc un entraînement nettement plus intensif que la course.
  • L'entraînement sur le trampoline est le plus efficace, tant que la force d'accélération est maintenue à 4 g maximum. (Avec un entrainement normal sur un bellicon® aux élastiques forts, le seuil de 3,5 n'est jamais dépassé).

L'entraînement sur le trampoline bellicon® est par conséquent la méthode d'entraînement parfaite et, grâce à sa faible pression, elle est aussi adaptée aux personnes plus âgées ou à ceux qui souhaite reprendre une activité sportive après une blessure.

Sources (accès payant) :
„Body acceleration distribution and O2 uptake in humans during running and jumping.“, A. Bhattacharyae, P. McCutcheon, E. Shvartz et J. E. Greenleaf 
Département de recherche biomédicale, NASA-Ames Research Center, Moffett Field, California 94035; et Wenner-Gren Research Laboratory, University of Kentucky, Lexington, Kentucky 40506
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7429911
http://naca.larc.nasa.gov/search.jsp?R=19810029519&qs=Ns%3DNASA-Center%7C0%26N%3D4294779280 

Partager le contenu