Rebounding crée des advantages a long terme

Journal allemand de la médecine du sport 01.02.2018

Une étude publiée dans le German Journal of Sports Medicine confirme une fois de plus l'efficacité des exercices de rebond pour améliorer sensiblement la condition physique. Selon l'étude, cet effet se produit même avec un plan d'entraînement relativement simple.

CONTENU DE L'ÉTUDE

Les participants à l'étude de huit semaines ont effectué trois séances d'entraînement par semaine, chacune d'entre elles ne durant que dix-neuf minutes et comprenant quatre minutes d'échauffement et de récupération à faible intensité.

Par ailleurs, l'article fait référence à une étude publiée en 2016, issue de l'International Journal of Sport Science. Elle a comparé l'augmentation des performances cardio entre le fitness sur le mini-trampoline et le jogging normal. L'entraînement cardio sur le mini-trampoline s'est avéré deux fois plus efficace que le jogging sur un tapis de course.

Vous trouverez ici l'étude complète !

Bien que les deux études aient utilisé le même programme d'entraînement (trois séances par semaine pendant huit semaines), la durée des séances d'entraînement dans l'étude sur le cardio de 2016 était de 30 minutes pendant les six premières semaines et de 35 minutes pendant les deux dernières semaines - nettement plus longue que les séances de 19 minutes effectuées dans les études récentes et également beaucoup plus proche d'une séance d'entraînement typique.  En outre, les participants à cette étude devaient tenir une barre stabilisatrice tout au long de l'opération, en gardant le haut du corps penché et immobile.  Cette posture, comme l'a également démontré l'étude, a considérablement renforcé les muscles du dos des participants. En même temps, l'utilisation de la barre stabilisatrice explique aussi pourquoi l'amélioration des résultats en matière de valeurs cardiaques et de graisse corporelle était meilleure dans l'étude cardio. Les participants ont pu se déplacer librement et ainsi rebondir sans réserve.

CONCLUSION

Bien que les participants n'aient fait que 57 minutes d'exercice (3x 19 minutes) par semaine, des améliorations significatives de la performance en matière d’aérobie ont été observées. Parmi les autres effets positifs, citons une augmentation de la force du tronc et une réduction de la graisse corporelle allant jusqu'à 5,4 %.

Les chercheurs ont donc conclu que l'exercice sur mini-trampoline provoque une intensité aérobique significative et fournit par conséquent une dépense énergétique importante. Ils recommandent donc les sports sur trampoline comme alternative à d'autres exercices, surtout si les personnes concernées souffrent de douleurs articulaires.

Tu trouveras ici l’étude complète : The Effect of Several Weeks of Training with Mini-Trampolines on Jump Performance, Trunk Strength and Endurance Performance

Partager le contenu