Une étude démontre que le trampoline aide a soulager les maux de dos

Université de Gand, sciences de la réadaptation et Kinésithérapie. 01.02.2018

Une étude de l'Université de Gand a examiné l'activité des muscles du tronc pendant l’usage du trampoline.

Elle s'appuie sur des études antérieures qui ont déjà démontré avec succès que l'utilisation d'une surface mobile augmente l'activation des muscles de la colonne vertébrale, ce qui est également bénéfique pour les autres groupes de muscles stabilisateurs (muscles dits autochtones/ les extenseurs dorsaux). L'étude actuelle vise donc à montrer que l'entraînement sur trampoline est un bon exercice de stabilisation pour les personnes souffrant de problèmes de dos.

CONTENU DE L'ÉTUDE

L'objectif de l'étude était d'analyser l'activité musculaire pendant le saut sur le trampoline. Les chercheurs ont voulu savoir si des résultats différents pouvaient être mesurés lors de différents sauts.

Pour cette étude, 15 sujets (en bonne santé) ont été invités. Ils devaient se déplacer sur un mini-trampoline médical à suspension élastique avec différentes intensités de saut.

Une distinction a été faite entre quatre phases différentes du saut :

1. la phase de poussée ou « de décollage »

2. la phase ascendante

3. la phase descendante

4. la phase « d'atterrissage »

RÉSULTATS

Selon les scientifiques, les effets de la première et de la deuxième phase sur l'activité musculaire sont presque les mêmes. C'est pendant la phase de « décollage » et la phase ascendante du saut que l'activité musculaire des sujets est la plus importante. Cela se produit principalement parce que le corps se déplace contre la force de gravité. Plus l'intensité et la hauteur du saut sont élevées, plus l'activité musculaire est importante. Cela signifie que plus le saut est intense, plus l'effet sur le corps est important.

Conclusions importantes de l'étude concernant le mal de dos

D'autres recherches ont montré que les sauts légers sont préférables aux sauts en hauteur pour les personnes ayant des problèmes de dos, car ils stabilisent mieux le torse. Cela signifie donc que le trampoline peut très bien être inclus et utilisé dans un programme de traitement pour stabiliser les muscles (inférieurs) du dos.  Selon l'étude, cela peut être attribué au fait que rebondir sur un trampoline a un impact mineur sur la colonne vertébrale, la soulage et renforce en même temps les muscles du dos ainsi que les muscles profonds. En outre, le mini-trampoline est facile à utiliser et à installer et est moins dangereux pour les patients souffrant de problèmes de dos que d'autres formes d'exercice et d'entraînement.

Il est donc très important de connaître la qualité de votre trampoline. Une tension d’élastiques souple assure une bonne oscillation. Une oscillation harmonieuse a un effet positif sur la globalité de vos muscles et ménage vos articulations.

Pour en savoir plus concernant les exercices sur trampoline pour le mal de dos, cliquez ici.

Lisez l'étude complète ici :

https://libstore.ugent.be/fulltxt/RUG01/001/459/169/RUG01-001459169_2011_0001_AC.pdf

Partager le contenu