Prof. Dr. Nele Devoogdt

Prof. Dr. Nele Devoogdt, Kinésithérapeute et coordinatrice du Centre du lymphoedème de l'UZ Leuven.

Résultats d'un test de fluoroscopie sur le bellicon® 2015 à la KU Leven (Centre vasculaire) :

"Pour tester les effets du bellicon® sur notre système lymphatique, la marche sur un sol dur a été comparée aux mouvements sur le mini-trampoline. Le but de l'expérience était de tester quel entraînement accélère le plus le flux lymphatique. Les mesures ont été effectuées sur un sujet présentant un pourcentage normal de graisse et un poids corporel de 65 kg.

Au début de l'expérience, un produit de contraste a été injecté dans les pieds du sujet afin de pouvoir surveiller le transport lymphatique à l'aide d'une caméra PDE spéciale. L'exercice consiste à marcher au rythme d'un métronome (92 battements par minute). Le nombre de séries de 10 pas chacune nécessaires pour transporter la lymphe du pied jusqu'au genou a été étudié.

Lors du premier passage, la jambe droite a été utilisée pour examiner à quelle vitesse la lymphe atteint le genou. Le test a d'abord été répété deux fois sur le bellicon®, puis une fois sur un sol normal. Lors du deuxième passage, la jambe gauche a été testée d'abord sur le sol puis sur un bellicon afin de s'assurer que le fait de marcher sur le bellicon® n'avait pas d'effets à long terme et ne pouvait éventuellement pas fausser le résultat de la mesure sur le sol. Le tableau suivant montre combien d'étapes ont été nécessaires dans chaque cas pour que la lymphe atteigne le genou correspondant.

Résultats des mesures:

Jambe Droite Jambe Gauche
1er Essai 50 Pas sur le bellicon® 100 Pas sur le sol
2ème Essai 40 Pas sur le bellicon® 30 Pas sur le bellicon®
3ème Essai 70 Pas sur le sol /

 

Conclusion :

 Sur le bellicon®, il faut beaucoup moins de pas pour permettre au liquide lymphatique de circuler dans les collecteurs lymphatiques. Dans ce test, cela s'est produit environ deux fois plus vite sur le bellicon® que sur le sol. Sur le mini-trampoline bellicon®, moins de la moitié du nombre de pas est donc nécessaire pour éliminer l'agent de contraste du pied."

 

Traduit du néerlandais par Lena Rufli.

La procédure expérimentale complète a été publiée dans la revue néerlandaise Lymfologica et peut être lue dans sa version originale ici.

En savoir plus sur la circulation lymphatique et le bellicon®.

Partager le contenu